śūnyatā

Publié le par flostralia

En deux jours, ce qui ressemblait plus ou moins à un lieu d'habitation s'est transformé en un cube vide.

Les déménageurs ont embarqué mes affaires, le reste est allé au garde meuble chez ma mère, afin d'empiler mon fatras sur celui de mon frère. Dans l'hypothèse peu probable où nous nous retrouverions simultanément en France, j'imagine qu'on pourrait y trouver de quoi meubler nos appartements, ainsi que ceux de 6 générations d'éventuels descendants... Passons...

C'est donc depuis mon campement que j'écris ces quelques lignes, et que je réalise, au cas où je n'en aurais pas été persuadé, que je n'ai pas besoin de grand chose pour survivre. On verra si mon avis restera le même jusqu'à livraison de mes affaires!

 

A part ça, départ prévu vendredi 25 (modulo les incertitudes d'usage), en classe éco :-(, encore quelques soirées en vue, des résiliations d'abonnements, quelques films à aller voir au cinéma, quelques promenades dans Paris, etc...

Lecteurs qui souhaitez me voir avant mon départ, faites-moi signe!

Publié dans Paperasse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

zpp 16/11/2011 19:14


Moi signe !
Crochet par Boston pour ton vol ? :-)


flostralia 17/11/2011 00:22



Si la travel agency le veut!