Movin'in

Publié le par flostralia

La rengaine est toujours la même : dans tous les domaines imaginables, succède à une période de vide une période d'abondance. Est-ce une conséquence de la loi de Poisson? Je laisse les matheux disserter à ce sujet... Toujours est-il que lorsque l'on attend quelque chose de précis (par exemple, une magnifique colocation dans une belle maison - à la limite dans un appartement -, une grande chambre lumineuse ou agréable), avec des personnes sociables, raisonnables et censées, on peut facilement croire qu'on se bat contre des moulins tant les offres sont limitées et la concurrence féroce. Jusqu'au soit où une visite impromptue à 20h30 se passe si bien qu'on prend l'appartement dans le foulée. Et que le lendemain, les colocataires d'une autre chambre tout aussi agréable acceptent aussi de nous accueillir. Ce sera trop tard pour eux, à mon tour de dire non!

Vous l'aurez donc compris, j'emménage ce week-end dans une jolie terrace au style très britannique : maison mitoyenne des 2 cotés, d'une largeur inférieure à 4 mètres, où cohabiteront 4 individus (je serai sans doute le plus vieux). J'occuperai la chambre sous les toits, qui dispose d'un joli balcon et d'un accès sur le toit des voisins, pour les téméraires qui souhaiteraient me rendre visite, afin d'observer les plus hautes tous de Sydney en mangeant, sous un soleil de plomb ou au clair de lune, des grillades arrosées de bière fade. Le tout au milieu du quartier le plus sympa (d'aucuns diraient bobo, mais j'assume) de Sydney, Surry Hills (je mets l'article Wikipedia en anglais non seulement car il est plus complet que son homologue français, mais surtout car il contient une photo du bâtiment de la mère-nourricière, situé à 10 min à pied de la maison).

Arrivée prévue demain, dans une chambre pour le moment non meublée... Le seul point faible du plan. Heureusement j'ai mon matelas de camping! Je préfère cependant perdre du temps à écrire ici plutôt que de réfléchir à l'aménagement de la pièce et d'aller chez un marchand de meuble suédois bien connu.

 

En attendant des jolies images du lieu, voici quelques liens pour vous mettre l'eau à la bouche, par ici et par là...

Et pendant ce temps, le MOL MAXIM, qui contient mes affaire, n'a pas donné de nouvelles depuis le 5 décembre, où il était au large d'Alexandrie. Encore un tout petit peu de route avant l'arrivée à bon port.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ZPP 17/12/2011 22:35

Tu bosses a St Peters Catholic Church ?

flostralia 18/12/2011 07:16



Maybe, who knows...



Mickaël 17/12/2011 14:09

Le lieu à l'air très sympathique :)
par contre je vois pas trop comment tu va nous héberger lorsque l'on viendra te rendre visite...

flostralia 17/12/2011 15:29



Ouep l'hebergement des visiteurs c'est pas le must... Mais si je voulais heberger des gens, ca signifiait habiter loin du centre, et je ne pouvais pas m'y résoudre...