Entretiens avec un français

Publié le par flostralia

Non, chers lecteurs, je ne vous ai pas oubliés. Je pense même beaucoup à vous. Mais j'avais sans doute sous-estimé l'aspect chronophage de l'écriture d'un blog (on m'avait pourtant prévenu). Aspect amplifié par le stakhanovisme des plus assidus d'entre vous, qui aiment à m'envoyer des messages superfétatoires (trop facile à placer ce mot...) sur la qualité de mon français. Mais je me battrai, et continuerai à publier quelques mots ici, quand bien même n'aurais-je plus aucun lecteur! 

 

Depuis mon dernier message, j'ai repris le travail. Deux ans, trois mois et trois jours après l'avoir quittée, me revoici chez la mère-nourricière. Rien n'y a vraiment changé, au détail près que je suis désormais sur un tout petit site offshore, celui de Sydney. Je ne serai pas vraiment perdu de ce côté, je réalise que je connais beaucoup de monde dans les bureaux, mais surtout que je n'ai pas oublié grand chose pendant ces longs mois pendant lesquels je n'ai pas réfléchi aux problématiques liées à ce métier. Au bout de quelques jours, mes automatismes reviennent (pas seulement le squat de la salle café), et je réalise que je sais bien plus de choses que les locaux sur un certain nombre de sujets (oui, les ragots, allez je plaide coupable - je n'ai pas perdu le rythme ). Je ne m'étendrai pas sur le travail, puisque non seulement ce n'est pas l'objectif de ce blog, mais surtout, car ce n'est sûrement pas ce que vous voulez lire!

 

En effet, un autre problème, plus critique, m'occupe l'esprit. Je dois en effet trouver un logement! J'ai donc visité, je fais de comptes pour vous ce soir, 9 appartements seul et 14 colocations. Pour un bilan famélique. Entre les "marchands de sommeil", les prix excessifs, et les habitations quasi-insalubres, il est bien difficile d'accepter quoi que ce soit. Et, lorsque le lieu en vaut la peine, il y a bien souvent une dizaine de prétendants...

Afin de rationaliser mes recherches, et surtout dans l'objectif de me créer un peu de tissus social loin de ma vie, que j'ai un peu laissée en Europe, j'ai finalement décidé de ne chercher que des colocations. Le résultat n'est pour le moment que modérément concluant (doux euphémisme), puisque chaque fois que j'en visite une qui me faisait envie, il semblerait qu'on me préfère d'autres candidats. La recherche d'un toit s'apparente un peu à celle d'un emploi, c'est assez éreintant, et il me tarde vraiment d'avoir quelque chose, pour pouvoir enfin profiter de la vie ici!

 

Et pour conclure, le printemps austral ressemble comme deux gouttes d'eau à l'automne londonien - des averses, quelques éclaircies, puis encore des averses, le tout agrémenté de beaucoup de vent. J'ai même cassé un parapluie... Voici parmi mes photos ratées une assez évocatrice, prise depuis le Sydney Harbour Bridge, où je ne suis pas encore monté, pour cause de temps incertain :

 

IMG_0338-blog.JPG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Aurore 13/12/2011 11:47

Courage Flo! que la force soit avec toi


La bise

ps : par contre c'est nase, on peut pas agrandir tes photos.

flostralia 14/12/2011 12:42



Ah c'est bizarre cette histoire de photo, je regarderai!!



ariane 10/12/2011 07:39

t'es con.

flostralia 11/12/2011 04:45



Tu trouves? 



Great Magus 08/12/2011 18:01

Superfétatoire est très facile à placer A L'ECRIT !
Et parmi tes collègues, personne n'a de bon plan pour se loger ?

flostralia 10/12/2011 03:31



Même à l'oral, aucun doute que ca passe!


Mes collègues loosent en partie autrant que moi...



Exar 08/12/2011 17:24

Courage Flo !
D'ici peu tu trouveras un colocataire qui voudra de toi (ça sera surement un artiste complètement déglingué qui fait la teuf tous les jours avec ses amis hippies/drogués/sympathiques).

flostralia 10/12/2011 03:31



Je vais avoir besoin d'un minimum de calme, je ne veux pas d'une colocation trop freestyleuse, ca serait inévitablement dangereux pour ma santé, tant physique que mentale!



Ariane 08/12/2011 17:04

Bref trouve-toi un roommate...
(Allez te laisse pas emmerder mon Florian!!!!!)

flostralia 10/12/2011 03:30



Voilà, heureusement que j'ai des gentilles lectrices comme toi!


Tiens, j'ai pensé à toi, j'ai visité un appertement dont l'un des colocs était congolais (mais l'autre était un NZ très  flippant, ce fut donc non). Ca t'aurait surmotivé pour passer me
voir, hein!!!